Le bain du nouveau-né : comment le rendre agréable, efficace et sain ?

Le premier bain d’un nouveau-né fait partie de ces événements qui sont célébrés dans la famille.
Voyons ce que nous pouvons faire pour rendre l’heure du bain agréable, efficace et sûre pour le nouveau-né.

Comment laver un nouveau-né avant que le cordon ombilical ne tombe ?

Le premier bain doit être fait après la chute du moignon ombilical, en attendant il est conseillé de donner un bain à l’éponge, avec une éponge douce ou une petite serviette en coton. L’épongage doit se faire en trempant l’éponge ou le chiffon dans l’eau, en l’essorant et en procédant à un nettoyage délicat du visage, du cou, des mains, des parties génitales et des fesses.
Il n’est pas nécessaire d’utiliser des détergents, même délicats, l’eau suffit.
Voici quelques précautions à prendre, dont beaucoup s’appliqueront également aux futurs bains.

La température de la pièce doit être appropriée, c’est-à-dire que la pièce doit être agréablement chaude : le corps du bébé n’est pas encore capable de bien réguler la température, il se refroidit donc facilement si la pièce est fraîche ou froide, et de même, il surchauffe si la pièce est trop chaude.
La température de l’eau avec laquelle on éponge doit être d’environ 37 degrés. Comme il ne s’agit pas d’un vrai bain, nous pouvons utiliser une bassine propre que nous remplissons avec l’eau avec laquelle nous lavons notre nouveau-né. Si nous avons un de ces thermomètres numériques vendus spécifiquement pour tester la température du bain, nous l’utiliserons pour vérifier la température atteinte, sinon nous pouvons utiliser notre coude : en l’immergeant, nous nous rendrons compte que si la température est bonne, elle doit être presque identique à celle de notre corps.
Avant de procéder au déshabillage du nouveau-né, nous devons avoir à portée de main tout ce dont nous avons besoin : de l’éponge que nous utilisons pour le laver, à la serviette avec laquelle nous le couvrirons et le sécherons, en passant par la couche et les vêtements propres.
Les parties lavées du corps doivent être séchées doucement, elles ne doivent pas rester humides ; rappelons-le surtout pour le cou et la zone génitale : on procède bien entre les plis aussi bien pour les laver que pour les sécher.
Les oreilles ne doivent être nettoyées qu’à l’extérieur : ne pas les nettoyer à l’intérieur, non seulement ce n’est pas nécessaire mais cela peut aussi être dangereux.
Lorsque nous commençons à laver le bébé, nous ne devons pas le déshabiller complètement dès le début : nous procédons au lavage des oreilles au visage, puis au cou, et enfin aux parties génitales et aux fesses. La couche ne doit donc pas être retirée tout de suite. N’oublions pas de passer la serviette sur les yeux, d’abord l’un puis l’autre, en prenant soin de ne pas utiliser la serviette au même endroit pour les deux yeux et de passer du coin interne de l’œil au coin externe ; ensuite, nous nettoyons le petit nez et le reste du visage. A ce stade, nous pouvons enlever la couche et laver les parties génitales.
Important : ne laissez jamais, au grand jamais, le bébé seul dans la chambre, pas même sur une table à langer posée sur le sol ! Si nous sommes obligés de quitter la pièce, le bébé nous accompagnera, même si ce n’est que pour quelques secondes. Nous le couvrons correctement s’il est déshabillé et l’emmenons avec nous, en nous assurant que nous l’avons bien séché et couvert.

Le premier bain de bébé : quelques conseils pratiques

Le cordon ombilical est tombé et nous avons décidé qu’aujourd’hui est le jour où nous donnerons à notre bébé son premier bain. Que faire ?
Certaines des règles déjà vues ci-dessus pour l’épongeage s’appliquent également au bain.

N’oubliez pas de préparer tout ce dont vous avez besoin avant de commencer, afin d’avoir tout sous la main, de la serviette à la crème à langer en passant par la couche et les vêtements propres.
La température de l’eau et de la pièce doit être appropriée, chaude de manière agréable. La température de l’eau doit être testée à l’aide d’un thermomètre numérique spécial ou plus simplement avec le coude et doit se situer autour de 37 degrés. Le critère qui doit nous guider dans le choix de la température est simple : il faut éviter les changements brusques de température pour le bébé, tant pour l’eau que pour la pièce.
Le savon n’est pas nécessaire : l’eau est le seul détergent à utiliser.
La baignoire est prête et le nouveau-né est déshabillé.
Nous l’allongeons soigneusement dans la baignoire, en le gardant semi-allongé ou assis. Le choix doit être fait en fonction des réactions du bébé et de notre propre confort : si le bébé est à l’aise en position semi-allongée, tant mieux, car l’eau le couvrira davantage et gardera son corps au chaud ; si, en revanche, le bébé montre des signes d’intolérance, on peut choisir de le garder assis dans la baignoire. D’une manière ou d’une autre, dans les deux cas, nous supporterons le poids de son corps et le tiendrons.
En position semi-allongée, la tête et les épaules du bébé reposeront sur notre avant-bras, tandis que notre main (celle du même côté) le tiendra fermement sous l’aisselle et le bras : c’est donc notre membre supérieur qui supporte le poids du bébé, tandis que ses jambes seront libres de se déplacer dans l’eau.
Tout d’abord, assurons-nous que le bébé est confortable : si nous le voyons calme, nous sommes sur la bonne voie. Nous pouvons lui parler, lui chanter une petite chanson, profiter de ce moment avec lui.
Puis, après un certain temps, nous procédons au lavage d’une partie à la fois : les oreilles, le cou, les aisselles, les bras, les mains et les pieds (pour les deux, il faut aussi essuyer doucement entre les orteils), puis les jambes.
De retour sur la tête, on lave le visage et les cheveux (ces derniers pour que l’enfant n’ait pas froid mais aussi parce que le lavage de la tête peut être plus inconfortable que pour les autres parties du corps). Lorsque nous lavons les cheveux, nous essayons de protéger les yeux du bébé de l’eau qui tombe vers l’avant, car le bébé pourrait être perturbé : nous plaçons notre main sur les yeux, sur le front, afin que l’eau ne vienne pas sur lui de manière inattendue. On peut aussi le faire basculer en arrière, doucement, juste assez pour lui laver les cheveux sans lui mettre de l’eau sur le visage.
Enfin, les parties génitales et le derrière. N’oubliez pas que pour les filles, il est important de laver leurs organes génitaux en allant dans le sens antéro-postérieur, c’est-à-dire de la vulve vers le bas, afin d’éviter une éventuelle contamination par des matières fécales des voies génitales et urinaires.
Pour garder le bébé au chaud pendant le bain, nous prenons un peu d’eau de la bassine avec notre main libre et baignons la poitrine du bébé, qui, contrairement aux jambes, reste tout le temps au-dessus de l’eau.
Ensuite, lorsque le bain est terminé et qu’il est temps de sortir le bébé, nous nous assurons d’avoir une bonne prise et nous prenons notre enfant comme nous le faisons normalement, en le tenant sous la tête et sous les fesses.
Nous l’enveloppons dans une serviette en coton et l’allongeons sur la table à langer ou toute autre surface sûre, celle que nous utilisons habituellement pour le change. On le sèche soigneusement sans frotter, mais en tamponnant et en s’assurant qu’il sèche bien entre les plis de la peau. Un sèche-cheveux n’est pas nécessaire, il suffit de masser la tête avec la lingette et les cheveux seront secs. Les oreilles doivent être bien séchées, même à l’arrière, et seulement à l’extérieur, et il ne faut en aucun cas utiliser des cotons-tiges.

Combien de temps doit durer le bain ?
5 à 10 minutes suffisent pour un bon bain.
Doit-on appliquer des huiles ou des crèmes après le bain ?
Ce n’est pas nécessaire, sauf si la peau de notre bébé est sèche ou sensible. Dans ce cas, nous pourrions utiliser une huile entièrement naturelle, mais si ce n’est pas le cas, n’oublions pas que le moins est le mieux : moins on ajoute de savons, de crèmes ou d’émulsions, plus la peau du bébé sera saine.
Je vous suggère de jeter un coup d’œil à Baigner un nouveau-né : en images. Il s’agit d’un petit guide illustré proposé par un site web australien traitant de l’enfance et de la parentalité : les dessins en disent long et peuvent être utiles.

Important (cela semble évident, mais cela vaut la peine de le répéter) : le nouveau-né ne doit jamais être laissé seul, même pas un instant, et doit toujours être soutenu par nos bras, aussi bien en position semi-allongée qu’en position assise, afin qu’il ne glisse pas dans la baignoire ou ne se blesse pas.

En rapport avec ce sujet